Juliobona, la cité antique sur la Seine

Programme du Forum | Les intervenants | Inscription au Forum | Comment venir au Forum | Juliobona, la cité antique sur la SeineLes conférences en vidéo

En Normandie, sur le territoire Caux vallée de Seine, la ville de Lillebonne abrite les vestiges visibles et invisibles d’une des cités antiques les plus importantes au Nord de la Loire.

Sous l’impulsion de l’empereur Auguste, les romains choisissent, au 1er siècle de notre ère, le site de Juliobona, pour implanter la capitale de la cité des Calètes, territoire correspondant à l’actuel Pays de Caux.

Située à la croisée des voies terrestres et maritimes, porté d’entrée de l’estuaire de la Seine, reliée à la chaussée Jules César reliant Lutetia (Paris) à Caracotinum (Harfleur), Juliobona est un carrefour commercial. Son port lui offre une ouverture tant sur le monde méditerranéen que sur la province Britannia, actuelle Grande-Bretagne, et les territoires voisins.

De nombreuses traces de ce riche passé structurent la ville de Lillebonne : thermes de la rue des bains, thermes d’Alincourt, nécropoles, domus de Saint Denis, aqueduc… dont l’un des plus remarquables est le théâtre romain.

Ce théâtre a la particularité d’associer une arène et un bâtiment de scène, il pouvait ainsi proposer deux types de spectacle : ceux destinés au théâtre avec tragédie, comédie, mime et pantomime et ceux réservés à l’amphithéâtre.

La région de Lillebonne est également riche de vestiges tels que la villa de la mosaïque en forêt de Brotonne, la villa Le Sage en forêt de Maulévrier Sainte-Gertrude, l’oppidum de Caudebec-en-Caux, le port antique d’Aizier, point de rupture de charge…

De nombreuses collections issues des fouilles menées en Caux vallée de Seine dès le XVIIIe siècle sont présentées au sein du musée Juliobona à Lillebonne mais également au musée des Antiquités de Rouen et au musée du Louvre de Paris, notamment l’Apollon en bronze doré découvert à Lillebonne, pièce d’une valeur inestimable.

Ce patrimoine est à ce jour peu connu du public et revêt un fort potentiel d’attractivité pour le territoire Caux vallée de Seine. C’est dans ce cadre que Caux Seine agglo, en partenariat avec le Département de Seine-Maritime (propriétaire du théâtre antique) et la ville de Lillebonne, a lancé une étude de valorisation de ce patrimoine archéologique gallo-romain.

En parallèle, une programmation culturelle de qualité s’étoffe d’année en année tant sur le musée que le théâtre et à l’échelle de la ville entière lors du festival gallo-romain « Les Juliobonales » dont la première édition de 2015 a attiré 10 000 visiteurs. En 2017, 12 000 étaient au rendez-vous de cet évènement populaire par excellence durant lequel combats de gladiateurs, film peplum, ateliers manuels, spectacles, banquets, visites… sont proposés au public.

Valoriser le patrimoine antique : le projet d’ensemble Juliobona

La stratégie de valorisation de ce patrimoine se différencie des autres projets menés tant à l’échelle régionale que nationale. Le projet dépasse la notion de site archéologique : il vise à développer la compréhension d’un territoire organisé, exploité, avec des échanges commerciaux autour de l’axe Seine.

A moyen-long terme, le projet Juliobona, la cité antique sur la Seine a pour vocation de permettre au visiteur de regarder le monde romain depuis Lillebonne. Un voyage dans le temps, par-delà les mers, lui sera proposé par la création d’un belvédère sur la ville et la Seine pour comprendre le paysage et l’importance du fleuve, et un espace d’interprétation et d’archéologie pour vivre le voyage de contrées lointaines jusqu’à Juliobona depuis une embarcation sur la Seine.

Il pourra revisiter la vie quotidienne gallo-romaine en flânant dans le quartier reconstitué des armateurs, entrer dans une domus, découvrir un atelier antique de fabrication de bateaux et y rencontrer des protagonistes.

Le théâtre romain accueillera de nombreux spectacles vivants et le musée Juliobona connaitra un nouveau développement. Expositions, rencontres, ateliers… rythmeront l’année, tout un programme destiné aux habitants, en particulier les publics scolaires, mais aussi les touristes et visiteurs de proximité.

Et puisque l’expérience visiteur doit être pensée dans son ensemble, un accueil avec parking, navette, informations touristiques, billetterie… sera créé, tout comme un pôle pédagogique et un archéolab. La ville retrouvera sa splendeur antique : fresques murales, noms de rues antiques, parcours urbains de découverte… pour une véritable immersion dans le temps.

Le projet scientifique et culturel est au cœur de ce programme de valorisation. Les toutes premières étapes de sa construction sont en cours dans le cadre d’un partenariat large réunissant le département de Seine-Maritime, les musées archéologiques normands, le musée du Louvre, les universités de Rouen et de Nantes.

Le colloque organisé le 22 mars prochain à l’abbaye de Gruchet-le-Valasse autour des grands enjeux touristiques de la valorisation du patrimoine archéologique fait partie des premiers évènements organisés dans le cadre du projet de valorisation.

Consultez le dossier complet de présentation du projet en cliquant ici !

Programme du Forum | Les intervenants | Inscription au Forum | Comment venir au Forum | Juliobona, la cité antique sur la SeineLes conférences en vidéo

Facebook
Newsletter